PCM

Le PCM ( plan communal de mobilité ) a été approuvé par le Conseil Communal en sa séance du 26 mai 2005.

Le plan permet d'approcher de façon coordonnée les aspects très divers de la gestion de la mobilité dans le but de permettre à chaque citoyen de se déplacer selon ses besoins et ses moyens, tout en réduisant les incidences du trafic automobile sur la sécurité routière et la qualité de l'environnement tels que :

  • aménagement des voiries
  • réglementation
  • contrôle des infractions information des citoyens
  • Promotion des déplacements à pied, à vélo ou en transport en commun.
  • Utilisation de la voiture de manière rationnelle.
  • Amélioration des déplacements de l'ensemble des usagers (piétons, cyclistes, PMR)
  • Réponse en terme d'accessibilité aux pôles d'attractivité principaux (notamment pour les PMR).
  • Réduction du nombre et de la gravité des accidents de la route.
  • Amélioration de la qualité et de la convivialité des espaces publics et diminution des nuisances environnementales.
  • Encouragement à l’utilisation combinée des différents modes de transports.
  • Solutions en terme de stationnement.

Les mesures pour y parvenir portent donc souvent sur plusieurs modes de déplacement à la fois. C'est spécialement vrai pour les mesures d'aménagement des voiries qui doivent tenir compte des différents usagers en présence à chaque endroit.